- Massage aux pierres chaudes -

"Bienfaits des pierres"

 


Energétique, drainant et relaxant, le massage aux pierres mêle plusieurs influences : quoique d'origine amérindienne, il intègre des éléments de la médecine chinoise et ayurvédique. La chaleur et la puissance magnétique des pierres agissent en complément d'un protocole simple et facile à appliquer, assez proche du massage californien.

"Une renaissance des pierres"

 

Popularisé dans les spas et les instituts de bien-être, ce massage se distingue par l'appositions des pierres chaudes ou de cristaux sur la peau. Cette pratique existe depuis l'Antiquité. On utilisait alors les pierres plongées dans l'eau des rivières, les morceaux de roches des montagnes, les galets des plages. Souvent lié à des cérémonies rituelles, notamment chez les Amérindiens, ce soin primitif était associé aux médecines traditionnelles. 

 

Massage aux pierres froides

 

Les pierres froides étaient utilisées pour ralentir les saignements des plaies ou des suites de couches. Le froid a la propriété de réduire l'inflammation des tissus ; il provoque en outre une contraction vasculaire. Le corps réagit face au froid en mobilisant ses systèmes homéostatiques sur les points où sont posées les pierres, agissant en profondeur sur les systèmes périphériques.Décongestionnant, ce massage apaise les oedèmes et détend les tissus musculaires. Il se révèle très utile pour soulager les traumatismes liés à une pratique intensive du sport.

Le marbre est le minérale idéal pour un massage aux pierres froides. Pour refroidir les pierres, il vous suffit de les stocker dans le réfrigérateur ou de les laisser à température ambiante. La thermothérapie (alternance pierres chaudes et pierres froides) qui entraîne une "gymnastique vasculaire" : vasodilatation, vasoconstriction, stimule l'élimination des toxines.

Massage aux pierres chaudes

Les pierres chaudes soulageaient les muscles endoloris et atténuaient la douleur. Indiens, Chinois, Japonais, Polynésiens, Africains du monde antique utilisèrent, semble t-il, les pierres comme un vecteur thérapeutique.

Les pierres chaudes provoquent une vasodilatation. Sous l'effet de la chaleur, la taille des vaisseaux augmente. Le métabolisme devient plus actif, la vasodilatation entraînant une détoxification par la transpiration et une relaxation profondes des tissus.

Son effet peut être remarquable sur les contractures musculaires, les douleurs menstruelles ou les maux de tête. Le massage est réalisé en fonction des protocoles (ils varient selon les praticiens et les écoles) sur les jambes, le dos, sur les bras. L'ordre des étapes peut également changer : huilage, apposition des pierres, massage avec les pierres, massage manuel.

Quelles pierres ?

Chaque praticien choisit ses pierres en fonction de la valeur qu'il leur attribue. Pour certains, les vibrations subtiles qui résonnent dans le corps humain se trouvent également dans les pierres. Il s'agira alors de faire correspondre la nature minérale des pierres utilisées avec le tempérament de la personne.

  • Les pierres de basalte sont les plus courantes. Elles offrent une teneur en fer importante qui capte la chaleur. Leur teneur en silice (de 47 à 68%) reminaliserait, tandis que leur teneur en substances alcalines (comprise entre 0% et 5%) participerait à l'équilibre acido-basique.
  • Les pierres de couleurs vertes, largement pourvues en sulfure de cuivre, agiraient sur les déséquilibres de l'organisme. La jade néphrite favoriserait l'élimination des toxines.
  • On prête aux pierres bleues un effet tonique et rafraîchissant, mais aux pierres bleu-gris des vertus tranquillisantes.
  • Les teintes rose clair (quartz rose) soulageraient la fatigue physique, les lourdeurs digestives, la mélancolie.

La plupart du temps, et pour un usage amateur, les pierres de basalte et de marbre sont vendues en kits de galets de plusieurs tailles parfaitement polis. Ces coffrets suffisent largement pour une initiation. Si toutefois, vous souhaitiez utilisez des pierres prélevées dans les sites naturels, vous devrez veiller à :

  • choisir des pierres polies par l'eau des rivières ou de l'océan, sans aspérités ni pointes ;
  • Disposer de plusieurs tailles, les plus larges pour le dos, les petites pour le visage ou l'espace situé entre les orteils ;
  • Privilégier les pierres ovales qui facilitent les mouvements sur les zones étroites ;
  • Choisir des pierres denses, ni trop légères, ni trop lourdes, que vous tiendrez bien en main même sur un corps huilé ;
  • Ne conserver que les plus douces au toucher, pourvues d'au moins une surface plane.